Référencer ou Créer, il faut choisir ! (ou pas)

Référencement web naturel, le nouveau tonneau des danaïdes

Le web est tellement envahi de sites redondants, inutiles, voire malfaisants, que les moteurs de recherches changent régulièrement leur mode d'indexation. Leur incapacité à indiquer des résultats utiles est devenu un ressort commercial : Payez, où on vous oublie ! La tendance actuelle cible les contenus qui évoluent, parmi les plus "pertinents". Nous voici condamnés à renouveler sans répit, comme un serpent qui devrait muer éternellement pour vivre.

Le blog sera une obligation, un site d'information ou rien ! Rajoutons encore au web du déjà dit, du déjà vu. Le resucée ressuscite. Cette optimisation prône des outils qui alimentent sa propre saturation. Blogueurs, community manager, forumeurs, autant de scieurs des branches qui les supportent.

C'est une nouvelle version du tonneau des Danaïdes. Aussitôt remplit, il est vide !

Conséquence périphérique :  l'originalité de la présentation ne fait plus revenir sur votre site, (paraît-il) puisqu'on n'y sera jamais parvenu ! Seuls ceux qui peuvent dépenser une énergie considérable en "renouvellement" apparaitront sur Google, Bing, Yahoo etc.

La création devient un luxe inutile, ou du moins, superfétatoire, en tout cas, suspecte.

On voit apparaître des sites marchands spécialisés dans la mise à jour de votre blog, à base de contenu "d'actualité ciblée" (copiée sur d'autres sites d'information et reformulé par des esclaves à 2€ la page).

"Pas le temps de tenir votre blog ? Nous le faisons à votre place…"

-"… Il n’est donc pas nécessaire d’avoir recours à des services onéreux de mise en page web : le contenu prime et primera toujours. C’est l’essence de votre site qui fera la différence avec tous les autres !" (sic kaoxee)

Je persiste à penser, au contraire, que l'originalité de votre site passe par son aspect, et exprime davantage votre personnalité, lorsque le contenu n'est plus qu'un outil de référencement, de moins en moins fiable au yeux des Internautes, périmé avant même d'avoir revêtu un sens.
Si le référencement tend à devenir impossible, bâtissez au moins une expérience visuelle unique.

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    kofkof (mardi, 10 mars 2015 18:40)

    C'est peut-être pour cela qu'on appelle internet "la toile", comme la toile d'araignée, moins c'est visible et plus les mouches se laissent prendre ?
    ;-)
    Plus sérieusement, heureusement qu'il y a des gens comme vous pour nous épauler, ce n'est pas toujours évident, merci.

  • #2

    fredvig (samedi, 23 janvier 2016 17:07)

    Merci Kofkof. Effectivement… la visibilité est un mythe !